Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • bun10781-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Week-end jubilaire sur les pas de Charles de Foucauld (20–22 mai 2016)

A l’occasion du centenaire de la mort du bienheureux frère Charles de Foucauld, la famille spirituelle a vécu, sur Paris et Saint-Denis, trois journées de vraie fête.

Fêter c’est célébrer :

La rencontre entre tous les membres des fraternités : religieuses/religieux, prêtres, laïques, amis, tous ceux qui vivent du charisme de frère Charles.

Joie des retrouvailles, de faire connaissance, de partager, de prier ensemble.
Joie d’écouter les conférences du P. Pierre Sourisseau (Télécharger) et du frère David, Abbé d’En Calcat et arrière petit neveu de frère Charles. Joie de voir le diaporama, très intéressant, sur frère Charles et la relation avec sa famille, préparé par le frère Xavier Gufflet.

Nous avons vécu trois jours intenses en suivant un itinéraire marqué par des étapes importantes dans la vie de frère Charles :

1. Vendredi, 20 mai à l’église Saint Augustin à Paris
Lieu de sa conversion. La rencontre avec l’Abbé Huvelin le conduit à une rencontre encore plus profonde, celle de la miséricorde de Dieu, et à la joie de communier au Corps du Christ.

Rentrer dans cette église ne nous a pas laissés indifférents : là, frère Charles a changé sa vie, il s’est laissé conduire et envahir par la grâce de Dieu.

Une très belle exposition avait été installée dans l’église. Sur chaque panneau on pouvait lire et méditer des phrases de frère Charles, de l’Evangile, ou autres : tous étaient touchés par la profondeur des textes.

2. Samedi, 21 mai à la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Une belle méditation du frère David ouvrait la journée : « frère Charles et la Parole de Dieu » : Dans sa lecture de la parole de Dieu, frère Charles est guidé par la centralité absolue de la personne de Jésus "vivant" dans les Ecritures. Rien n’est statique dans la parole de Dieu pour frère Charles ; elle est plus vivante, plus active, plus « dangereuse » qu’un virus … (Télécharger la conférence)

Une célébration solennelle de l’eucharistie clôturait la matinée dans la basilique, lieu où frère Charles montait souvent pour rester longtemps en prière devant le Saint Sacrement exposé. (Télécharger l’homélie)

Une marche a rythmé l’après-midi avec différentes étapes :
- à l’église Saint-Bernard, lieu d’accueil des étrangers, soutenus par la communauté paroissiale et les petites sœurs de Nazareth,
- à l’église Saint-Paul, à la Plaine-Saint-Denis, présence au milieu d’un quartier en pleine mutation avec tous les défis qui se présentent,
- à la cathédrale Saint-Denis pour nous recueillir et vivre, tous ensemble, l’adoration du Saint Sacrement, présence si chère à frère Charles.

3. Dimanche, 22 mai à Saint Denis
Notre évêque, Mgr Pascal Delannoy, a concélébré à la basilique cathédrale Saint-Denis avec quelques prêtres de la Famille spirituelle, des prêtres du diocèse, des diacres, dans une basilique pleine où se côtoyaient paroissiens et membres de la famille spirituelle Charles de Foucauld. Dans son homélie (Télécharger l'homélie) Mgr Pascal Delannoy nous a fait un beau parallèle entre le cœur de la Trinité, source de l’amour, et le cœur de Charles de Foucauld, brûlant d’amour pour Dieu et pour l’humanité.

Après l’eucharistie, Francesco Agnello et Fitzgerald Berthon ont magnifiquement interprété une pièce de théâtre, retraçant toute la vie de Charles de Foucauld.

« L’amour de Dieu, l’amour des hommes, c’est toute ma vie, ça sera toute ma vie ».
Que ces trois jours nous poussent à nous imprégner toujours plus de l’amour de Dieu et à en témoigner auprès de tant de personnes en quête d’amitié, de rencontre, de sens dans leur vie, en quête de cette fraternité universelle si chère à Charles de Foucauld.

Des Petites soeurs de l'Evangile

Pour aller plus loin

Site du Centenaire
Présentation de la famille spirituelle Charles de Foucauld