Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf3585-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

En route vers un jumelage avec le diocèse de Owando !

Suite de la relation de voyage du père Jacques Meunier, délégué diocésain à la coopération missionnaire, qui a accompagné notre évêque, du 7 au 13 juillet, dans le diocèse d’Owando (Congo-Brazzaville).
En route vers un jumelage avec le diocèse de Owando !

Un premier séjour de 6 semaines au Congo Brazzaville, en janvier-février 2016, m'avait permis une première découverte du diocèse de Owando, à 500 km au Nord de Brazzaville, entre le Gabon à l'ouest et le fleuve Congo à l'est. Début juillet, un second voyage, cette fois-ci avec notre évêque, le père Pascal Delannoy, a permis de progresser dans le contenu du projet de jumelage entre nos deux diocèses.

Du 7 au 13 juillet, nous avons parcouru pas loin de 2.000 km sous la conduite de nos guides pour découvrir par exemple la première paroisse historique du diocèse (Notre-Dame de Lékéty, en 1897), le "moyen séminaire" de Makoua (accueillant en internat une cinquantaine de jeunes de la seconde à la terminale), l'évêché et la cathédrale en cours d'agrandissement (au rythme de rentrée des ressources !). Nous avons vécu des rencontres et des partages : avec l'archevêque de Brazzaville, l'évêque de Gamboma et, bien sûr, Mgr Victor Mossa Abagna, l'évêque de Owando. Partage avec des prêtres, avec des responsables diocésains du scoutisme, avec le secrétaire diocésain de la Caritas, avec d'autres laïcs. Nous avons vécu une grande célébration festive avec six ordinations (trois diacres et trois prêtres). Mgr Victor avait reculé la date de ces ordinations pour que cette célébration soit présidée par notre évêque : célébration en plein air, haute en couleurs, en gestes symboliques, en longue processions des offrandes, en danses, en chants ! Près de 5 heures de prière et de fête, sans avoir le sentiment d'une longue célébration !

Le contenu du jumelage s'est précisé au cours d'un partage collectif autour des deux évêques avec plusieurs prêtres en responsabilité sur le diocèse de Owando. Il est souhaité dès l'an prochain l'échange réciproque d'un prêtre, si possible pour trois années. Le diocèse demande que nous puissions répercuter ses besoins en formateurs (enseignants, soignants, gestion économique …) : des jeunes retraités, des jeunes en formation, ne pourraient-ils pas envisager de vivre quelques mois ou une année au service de ce diocèse ? Sont aussi envisagés des échanges entre Scouts, au départ au moins à travers la correspondance. Il est prévu l'étude d'un soutien du Secours Catholique en réponse à des demandes précises touchant la formation professionnelle et la santé. C'est progressivement que ces initiatives prendront corps.

Diocèse de Saint-Denis, nous ne sommes pas bien riches. Mais notre pauvreté économique est bien relative face à celle que nous avons vue à travers nos contacts et nos déplacements dans ce diocèse de Owando. Nos partages, nos échanges, je le crois, seront et sont déjà une richesse d'un autre ordre. En route !

P. Jacques Meunier,
Délégué à la coopération missionnaire
27 juillet 2016


Autres articles

Jumelage en vue entre les diocèses d’Owando et de Saint-Denis

Le diocèse de Saint-Denis prépare son jumelage avec le diocèse congolais d’Owando
La Croix, 19/07/16