Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • bun10781-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Message de Noël 2010

La lumière luit dans les ténèbres !

La lumière luit dans les ténèbres !

« Soyez sans crainte, car voici que je vous annonce une grande joie, qui sera celle de tout le peuple : aujourd’hui vous est né un Sauveur, qui est le Christ-Seigneur, dans la ville de David. Et ceci vous servira de signe : vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une mangeoire » (Luc 2, 10-12).

C’est par ces quelques mots de l’Ange du Seigneur que les bergers apprennent la naissance du Christ et ils ont l’audace de croire en ces paroles ! Aussitôt, dans l’insécurité des ténèbres, les bergers n’hésitent pas à se mettre en route "pour voir ce qui est arrivé et que le Seigneur leur a fait connaître".
Tout au long de ma visite pastorale des cités, commencée depuis plusieurs mois, j’entends parler de ces ténèbres qui ont pour noms insécurité et violence, chômage et précarité, inquiétudes et peurs, solitude et repli sur soi. Mais je rencontre aussi des hommes et des femmes, des enfants et des jeunes, qui ne cessent de "marcher" pour voir la lumière qui habite le cœur de tout homme. Je rencontre des hommes et des femmes, des enfants et des jeunes qui agissent pour qu’existent et vivent des lieux de fraternité où cette lumière pourra rayonner. En cette fête de Noël je pense à tout ce qui se vit dans les associations, les centres socioculturels, les communautés chrétiennes. Je pense aussi aux familles où chacun se découvre aimé pour ce qu’il est. Je pense encore aux fêtes des voisins. Je pense enfin au simple bonjour que s’adressent les uns et les autres dans une cage d’escalier ou sur un palier, geste apparemment insignifiant mais qui fait passer de l’indifférence à la reconnaissance…

Fêter Noël ce n’est pas nier l’existence des ténèbres mais c’est accueillir le don que Dieu nous fait en son Fils : « La lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée » (Jean 1, 5). Ceux et celles qui "marchent" pour que la lumière jaillisse des ténèbres font rarement la une des journaux. Aussi, c’est en communion avec eux tous que je vous souhaite un joyeux Noël !


+ Pascal Delannoy
Evêque de Saint-Denis-en-France