Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • bun21553-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Edito nov. 2009

Des prêtres pour que nous soyons le Corps du Christ !

mgr pascal delannoy (n. perrier lp).jpg

Des prêtres pour que nous soyons le Corps du Christ !

Que souhaiter à notre Église diocésaine en cette fête de saint Denis ? Il me semble que le prophète Isaïe apporte la réponse : que notre Église soit annonciatrice de Paix parce qu’elle porte le souci de l’unité, de la charité et de la justice ; qu’elle soit messagère de la Bonne Nouvelle parce qu’elle écoute la Parole de Dieu, pour en vivre et en être transformée ; qu’elle annonce le Salut parce qu’elle est habitée par une espérance qui s’enracine dans sa foi au Christ mort et ressuscité.

En cette fête de saint Denis, reprenons conscience que nous sommes cette Église, présence du Christ, corps du Christ, sur le territoire de la Seine-Saint-Denis. Dans ce corps, où chaque membre a sa place irremplaçable, nous sommes appelés tout au long de cette année à découvrir ou redécouvrir la place des prêtres, de ceux, nous disent les textes conciliaires, qui par la grâce de l’ordination sont « configurés au Christ prêtre pour les rendre capables d’agir au nom du Christ Tête en personne ».
Cette réflexion sur le ministère des prêtres, nous voulons la mener en réponse à l’invitation du pape Benoît XVI qui, le 16 juin dernier, a ouvert l’année sacerdotale par ces quelques mots : « Une telle année… veut contribuer à promouvoir un engagement de renouveau intérieur de tous les prêtres afin de rendre plus incisif et plus vigoureux leur témoignage évangélique dans le monde d’aujourd’hui ».
Ainsi, tout au long de cette année, les prêtres prendront le temps de s’étonner à nouveau de l’appel qu’ils ont entendu à devenir pasteurs à la suite du Christ. Ils s’émerveilleront que le Christ, l’unique Pasteur, les ait choisis pour leur confier ses brebis ; et ils s’émerveilleront avec vous qu’aujourd’hui encore, et malgré les apparences, le Christ continue d’appeler !

Vous l’aurez compris : l’année sacerdotale ne concerne pas que les prêtres ! Il n’y aurait pas de prêtres sans l’ensemble du peuple de Dieu et sans une humanité à aimer de l’Amour même du Christ venu donner sa vie pour la multitude…
Tout au long de cette année, c’est bien chacun d’entre nous qui est invité à réfléchir au ministère des prêtres, en approfondir le sens et la spécificité. Cela conduira chaque baptisé, y compris les diacres, religieux, religieuses, consacrés et même évêques, à s’interroger sur sa propre mission et à mieux en percevoir la richesse et l’originalité.
Tout le fruit de notre réflexion, nous la partagerons le Mardi Saint. A quelques jours de Pâques, grâce à la réflexion de chacun et au travail de l’Esprit, nous reprendrons alors conscience que nous sommes une Église annonciatrice de Paix, messagère de la Bonne Nouvelle et annonçant le Salut parce que nous recevons les ministères, et tout particulièrement « la fonction des prêtres unie à l’ordre épiscopal », comme un don que Dieu fait à son Église pour qu’elle soit aujourd’hui le Corps du Christ !


+ Pascal Delannoy,
Évêque de Saint-Denis-en-France

(Extraits de l’homélie prononcée pour la fête de Saint-Denys)