Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf6364-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Edito sept. 2009

Devenir disciple du Christ !

mgr pascal delannoy (n. perrier lp).jpg

Devenir disciple du Christ !

En ce début d’année scolaire, au moment où reprennent nombre d’activités, prenons le temps de nous arrêter pour relire un passage de l’Evangile selon saint Luc (10, 25 - 11, 4). Nous y trouvons trois récits bien connus : la parabole du Bon Samaritain, la visite du Christ chez Marthe et Marie, l’enseignement de la prière du Notre Père aux apôtres. Ces trois récits font résonner trois appels pour ceux et celles qui veulent être disciples du Christ.

Premier appel : aimer son prochain en se faisant, comme le Bon Samaritain, proche de tout homme, particulièrement du plus vulnérable. S’ouvre ici le grand champ de la solidarité auprès des sans-abris, sansemplois, sans-papiers, sans-affection, sans-espérance, sans-liberté… sans oublier tout ce qui est manifesté dans la discrétion du quotidien. Tout au long de cette année, notamment lors du « Printemps de la solidarité » en mars prochain, nous aurons à coeur de partager nos gestes et nos paroles solidaires et de découvrir que la solidarité n’est pas conséquence de notre foi mais qu’elle en est bien l’expression !

Deuxième appel : écouter la parole de Dieu à l’image de Marie qui, assise aux pieds de Jésus, a choisi la meilleure part. Tout au long de l’année paulinienne, plusieurs d’entre nous sont devenus des familiers de la parole de Dieu. Seuls ou en groupes, ils se sont approchés de cette source qui désaltère celui qui a soif de Dieu, de sa vie et de son amour. Tout au long de cette année, ayons à coeur de poursuivre, voire développer, ces groupes où il fait bon se retrouver pour accueillir une Parole qui éclaire, souvent dérange, mais toujours rapproche de Dieu et des hommes !

Troisième appel : prier en disant « Père, que ton nom soit sanctifié » ! Prier en reprenant seul ou ensemble les mots même que le Christ nous a enseignés. Reprendre ces mots au début ou à la fin de nos réunions, car ils nous tournent vers Dieu et les hommes. Reprendre ces mots à chacune de nos eucharisties, tout particulièrement le dimanche, lorsque nous sommes rassemblés toutes générations confondues, pour dire qu’au-delà de nos différences sociales ou culturelles nous sommes d’abord les enfants d’un même Père. Tout au long de cette année, ayons à coeur que chacun, petit ou grand, jeune ou vieux, soit d’abord un frère attendu et bienvenu pour célébrer la résurrection du Seigneur !

Vous l’aurez compris : en cette période de rentrée, ces passages de l’Évangile selon saint Luc nous rappellent que vivre en chrétien, ce n’est pas faire des choses « en plus », quand nous en aurions le temps ou quand l’occasion s’en présenterait… Vivre en chrétien, ce n’est pas non plus s’enfermer dans un faux débat pour déterminer ce qui, de l’action ou de la prière, serait le plus important.
Vivre en chrétien, c’est « tout simplement » être disciple du Christ en laissant notamment résonner en nous ces appels que l’évangéliste Luc nous a transmis.


+ Pascal Delannoy
Évêque de Saint-Denis-en-France