Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf6364-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Edito octobre 2010

La prière, un chemin de vie !

mgr pascal delannoy (n. perrier lp).jpg

La prière, un chemin de vie !

En prolongement à ce numéro de « Les uns et les autres » qui a pour thème central la prière, prenez le temps d’aller au cinéma pour regarder – ou plutôt contempler- le très beau film de Xavier Beauvois Des hommes et des dieux. Un titre inspiré du psaume 81, versets 6 et 7 : « Vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut, vous tous ! Pourtant vous mourrez comme des hommes ».

Comme vous le savez probablement, ce film retrace les trois dernières années vécues par la communauté monastique cistercienne de Tibhirine avant que ne soient enlevés et assassinés sept de ses membres en 1996. Ce film est bâti tout entier autour d’une question radicale : les moines doivent-ils partir ou rester dans le monastère et dans la région où ils savent leur vie en danger ? « Nous sommes comme des oiseaux sur la branche nous ne savons pas si nous devons partir ou rester », dit l’un des moines aux villageois venus les visiter et une femme a alors cette réponse : « Les oiseaux, c’est nous, vous, vous êtes la branche. Si vous partez sur qui pourrions-nous nous reposer ? » Belle image qui témoigne des liens qui unissent la communauté monastique aux villageois.

Partir ou rester ? Cette question traverse le film, mais peu à peu, à travers les échanges et débats communautaires la véritable question apparaît : jusqu’où faut-il aimer en termes de fidélité, de don et de gratuité ? Lors d’une réunion communautaire, chaque frère est appelé à donner son avis : souhaite-t-il partir ou rester ? Quand vient le tour de frère Amédée, il se contente de répondre : « Je ne sais pas encore. Il faut réfléchir et prier ensemble ».

Réfléchir et prier c’est ce que fera chacun des moines dans les temps de silence, du travail de la terre, de la contemplation des paysages et bien sûr des offices communautaires. Durant ce temps du choix, les questions, les doutes et même l’angoisse ne sont pas occultés pour nous rappeler, si besoin en était, que nous ne sommes pas devant des « héros » qui rechercheraient le martyr mais devant des hommes qui veulent aimer de l’amour même de Dieu. Au terme de ce cheminement, chacun des moines exprimera sa décision de rester, et ceci par fidélité. Ils ont donné leur vie en répondant à l’appel du Christ, c’est le même appel qui se poursuit en eux, peuvent-ils reprendre ce qu’ils ont déjà donné ? Ce film d’une rare beauté nous invite à remettre la prière au coeur de nos vies, surtout quand il nous paraît trop difficile d’aimer ou de pardonner. Au-delà de nos raisonnements, au-delà des logiques humaines, au-delà de la peur, la prière devient chemin de vie !
 

+ Pascal Delannoy
Evêque de Saint-Denis-en-France