Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Edito décembre 2010

Devenir enfants de Dieu !

mgr pascal delannoy (n. perrier lp).jpg

Devenir enfants de Dieu !

Les attentats perpétrés contre la communauté chrétienne de Bagdad nous ont choqués et horrifiés. L’extrémisme et le fanatisme sont une menace pour tout homme, quelle que soit sa religion.

Nous avons entendu avec émotion l’appel que nous ont adressé les archevêques de cette région si durement touchée : « Notre calvaire est lourd et il nous paraît long… Nous perdons la patience, mais nous ne perdons pas la foi et l’espérance. Cet événement d’une telle ampleur qui se produit juste après la tenue du Synode nous choque encore plus. Ce dont nous avons besoin c’est de votre prière et de votre soutien fraternel et moral. Votre amitié nous encourage à rester sur notre terre, à  persévérer et à espérer. Sans cela nous nous sentons seuls et isolés. Nous avons besoin de votre compassion face à tout ce qui vient toucher la vie des innocents, chrétiens et musulmans. Restez avec nous, restez avec nous jusqu’à ce que soit passé le fléau. Que le Seigneur nous protège tous ».

Nous avons à coeur de répondre à cet appel en soutenant par notre prière cette communauté si durement éprouvée et en témoignant de  notre amitié aux chrétiens, originaires de ces Eglises du Moyen-Orient, présents dans notre diocèse. Nous admirons aussi le courage et l’espérance qui habitent ces croyants toujours désireux de vivre leur foi dans le pays qui est le leur. Leur cri de souffrance vient interroger l’usage que nous faisons de notre liberté : liberté religieuse et liberté de conscience. Le respect de la liberté ne peut justifier le désert spirituel que notre société entretiendrait, niant ainsi une dimension fondamentale de la personne humaine. La déclaration conciliaire sur la liberté religieuse Dignitatis humanae, trop peu connue, rappelle que « chacun a le devoir et, par conséquent le droit, de chercher la vérité en matière religieuse, afin de se former prudemment un jugement de conscience droit et vrai, en employant les moyens appropriés. Mais la vérité doit être cherchée selon la manière propre à la personne humaine et à sa nature sociale, à savoir par une libre recherche, par le moyen de l’enseignement ou de l’éducation, de l’échange et du dialogue par lesquels les uns exposent aux autres la vérité qu’ils ont trouvée ou pensent avoir trouvée, afin de s’aider mutuellement dans la quête de la vérité ; la vérité une fois connue, c’est par un assentiment personnel qu’il faut y adhérer fermement (§ 3) ».

A Noël, le Verbe s’est fait chair pour que nous devenions enfants de Dieu. Pour avoir répondu avec joie à cet appel et vivre cette relation filiale avec tout ce qu’elle implique, de nombreux chrétiens à travers le monde sont persécutés. A Noël ils seront présents dans notre prière. C’est en communion avec eux que nous accueillerons l’enfant de la crèche pour qu’il nous aide à progresser dans notre relation au Père et nous  encourage à partager notre foi !


+ Pascal Delannoy

Évêque de Saint-Denis-en-France